No events

olm04

Le centre le plus ancien se situait en haut du village, dans la rue du Rosario, autour du château disparu. Il abritait l’ancienne église paroissiale de Santa Ana (Sainte-Anne) et son cimetière, d’où le nom actuel de cette partie de la commune: «Santana».

À la fin du XVIe siècle, le centre est transféré sur la plaine, où sont bâtis l’église et l’hôtel de ville.


olm02

L’église paroissiale du Salvador (Saint-Sauveur), dont la construction est achevée en 1698, se distingue par sa décoration simple et austère datant, comme l’indique l’inscription sur son porche, de 1703. Il s’agit d’une magnifique église baroque, réalisée en pierre, surmontée du traditionnel beffroi de briques et de l’auvent en porte à faux supérieur. Dans la partie inférieure, on trouve le four servant à cuire le pain.

 

L’illustration de l’architecture civile de Los Olmos la plus remarquable est sans conteste son hôtel de ville, dont le niveau inférieur se compose d’une magnifique halle en pierre de taille, avec des arcs en plein cintre sur des colonnes, qui donne accès à la mairie et au four municipal, actuellement en cours de restauration.


Dans le centre du village, on remarque notamment des hôtels particuliers et la fontaine de Valdivieso, protégée par une maison avec une arcade d’entrée et un toit à deux versants, qui abrite un banc afin que les habitants de Los Olmos puissent bénéficier de ses eaux minéro-médicinales.

 

los olmos


À un kilomètre du village, du haut de sa colline, se trouve la chapelle de Santa Bárbara (Sainte-Barbe), patronne des mineurs, qui devait également comprendre un chemin de croix ou Calvaire dont il ne reste quasiment rien. Depuis son emplacement privilégié, on jouit d’une vue d’imprenable sur l’ensemble du village Los Olmos et sur les magnifiques paysages qui l’entourent. Enfin, aux abords de la commune, on peut encore observer d’autres témoignages du patrimoine ethnologique, tels que les ruines d’un ancien puits de neige et de l’ancien lavoir.

FaLang translation system by Faboba