No events

calanda

La période arabe est à l’origine de l’aqueduc de « Los Arcos ».

Le centre historique a été érigé autour du château médiéval, quasiment détruit après la première guerre carliste en 1839. Seuls subsistent une partie des remparts, quelques murs, la rampe d’accès, ainsi qu’une cuve.

cal04

En 1640 eut lieu le « miracle de Calanda », opéré par la Vierge du Pilar sur la personne de Miguel Pellicer qui récupéra l’usage de sa jambe, amputée deux ans plus tôt. Cela eut pour conséquence la construction de l’église du Pilar. On remarque notamment l’église paroissiale de Nuestra Señora de la Esperanza (Notre-Dame-de-l’Espérance) ou la « Route des chapelles », qui nous permet de partir à la découverte de différentes chapelles dans les rues de Calanda : San Roque (Saint-Roch)Santa Bárbara (Sainte-Barbe) et San Marcos (Saint-Marc), Humilladero, Virgen del Campo, Santa Águeda, et, enfin, la chapelle de San Blas (Saint-Blaise), en haut du village. De même, nous ne pouvons passer à côté du couvent des carmélites déchaussées du désert de Calanda, situé hors du village.


En ce qui concerne son patrimoine religieux, l’élément le plus représentatif de Calanda reste sa Semaine sainte et la traditionnelle « Rompida de la Hora » (qui marque le premier coup de tambour ou de grosse caisse), à midi le Vendredi saint.


Calanda forma parte de la donación territorial que Alfonso II hace a la Orden de Calatrava tras la reconquista cristiana, la cual otorga a la villa Carta Puebla en 1360. En este tiempo, el casco antiguo se erige alrededor del castillo medieval, prácticamente destruido tras la primera Guerra Carlista, en 1839. Se conserva parte de la muralla, algunos muros, la rampa de acceso y un aljibe.

 

Du grand cinéaste Luis Buñuel, nous pouvons voir sa maison, conçue par l’architecte Ricardo Magdalena, ainsi que le Centre Buñuel de Calanda, qui présente l’œuvre particulièrement riche de ce génie.


L’architecture civile de Calanda compte parmi ses joyaux la Casa Allanegui, avec sa galerie à voûtains typique d’Aragon, l’hôtel de ville, la maison de la culture, située dans l’ancien couvent urbain des carmélites, et la glacière Crespo, point de passage de la « Route des voûtes du froid ». 

cal01 cal02 cal03 

 

FaLang translation system by Faboba