No events

Panoramica

Les vestiges les plus anciens découverts remontent au Néolithique, vers 3000 av. J.-C., et on a retracé l’existence d’une localité ibère d’importance sur le sommet de Santa Bárbara.

detalle

Son centre-ville recèle d’intéressants exemples d’architecture. Parmi eux, on trouve notamment l’église paroissiale de la Asunción de Nuestra Señora (l’Assomption de la Vierge). Son aspect relève essentiellement du style baroque, avec les colonnes salomoniques de son porche, ses voûtes en berceau brisé à lunettes et son grand beffroi. À côté de l’église se trouve le bâtiment Renaissance qui abrite l’hôtel de ville (1576-1579), en pierre de taille, avec son entrée dotée d’un arc en plein cintre et sa galerie à voûtains typique d’Aragon, qui s’étend sous un auvent en bois en porte à faux. 

Il y a différentes chapelles, telles que celle consacrée à Nuestra Señora del Loreto, restaurée en 1940 après les dégâts de la guerre civile, et qui abrite un baldaquin monumental et une somptueuse coupole sur pendentifs. Il est possible de visiter deux autres chapelles dans la commune de la Codoñera : celle du Calvario (Calvaire) ou Santo Sepulcro (Saint-Sépulcre) et celle de Santa Bárbara (Sainte-Barbe), située sur le sommet du même nom, et qui constitue un point de vue imprenable.



La Codoñera Vista

 

Enfin, nous ne pouvons passer à côté des autres témoignages d’architecture ethnologique que sont le trinquet, l’ancienne briqueterie, la glacière, le lavoir restauré, les ruines du moulin à huile, et, dans le canyon Fondo, le moulin Molí Siscar, consacré à la production de farine.

FaLang translation system by Faboba